Les Films de l’Ici et du Maintenant – fèv. 2008

Publié le par Epikt

Le Glop ? ou pas Glop ? a déménagé !
Pensez à mettre à jour vos liens, favoris et flux RSS, et cliquez ici pour trouver (si tout se passe bien) ce que vous êtes venus chercher.

Publié dans Ici et Maintenant

Commenter cet article

Naroungas 19/03/2008 12:39

Pour la cérémonie de César :

Ton intervention est totalement décalée. En partie pour ce que tu viens de citer (la tutelle de cette cérémonie est confié par des personnages attirés par le fric comme un pappillion par la lumière, Michel Denisot en tête, qui ne prendront aucun risque et toucheront en premier la fibre du spectateur. Il a toutefois le mérite de proposer des programmes "regardable et fun"). Mais également parce que cette cérémonie est une convention, une sorte de tradition, dire que la cérémonie des césars ne récompensent pas l'audace d'une mise en scène, la photographie revient à vouloir acheter du pain dans une boucherie.

"juste de retrouver dans la sélection autre chose que des drames et des comédies dramatiques."

La cérémonie des césars est la soeur jumelle des Molières. Tu ne trouveras donc que des comédies dramatiques et des drames. Et parce que c'est du cinéma et qu'il faut pas déconner comme sur les planches, exit la comédie loufoque et déjantée.

"un manque flagrant d’ouverture sur les formes de cinéma autres que l’académisme et l’auteurisme"

La mentalité des césars n'est pas de s'ouvrir sur les autres formes de cinéma. Remettre un césar est un acte politisé pour la plèbe qui regarde. D'où la récompense du meilleur réalisateur (représentation des minorités comme pour l'esquive). Cette cérémonie est politique, elle s'en fout limite des films, elle est là pour les gueules, pour représenter l'ambiance politique du moment, pour montrer qu'au cinéma français : l'ouvrier mange au Fouquet's avec l'aristocrate.

"Je ne demande pas forcément le César du premier film pour A l’intérieur (quoi que...), "

Et moi, je demande à tuer le jury au lance-flamme si un tel choix voit le jour dans cette cérémonie. Non pas que le film n'est pas digne d'y figurer, ça serait plutôt salir le film que de confier la sélection des meilleurs films de genre* à ces mecs. Bref, arrêtons de mélanger les torchons et les serviettes.

Epikt 19/03/2008 13:00

Je reste convaincu qu'un dépoussièrage et une ouverture vers un cinéma moins traditionnel est possible et souhaitable. Un jury qui sacre un film interdit au moins de 16 ans avec plein de tripaille et des gros monstres, je l'applaudis plus que je le flambe. Entre autre parce que ce qui manque au cinéma de genre (et globalement au cinéma qui se bouge un peu) ce sont les sous : dès que ce genre de cinéma sera succeptible d'être nominé, voir de gagner des prix, en gros d'avoir une visibilité et une certaine reconnaissance, les financiers lacheront un peu de thunes.Et aussi parce que je déteste les systèmes tournant en circuit fermé (ce qui concerne autant le monde du cinéma académique que la clique mad-movie-esque du cinéma fantastique, ainsi que tous ceux qui se glorifient d'être à la "marge"). Bref, si on s'intéresse au cinéma français, on se doit de jeter un oeil aux torchons et aux serviettes.

Mayku 02/03/2008 00:34

Rambo, c'est bien !
Juno, film de bobo.
MBNight, c'est nul (bah c'est noich et c'est pas infernal affairs quoi).
NCfOMen, marrant.
Sweeny Todd, les chansons sont celles de la pièce, na ? Sinon, y'a le depp dedans, donc c'est cool !
PS : elles sont magnifiques les deux filles dans "sauvé par le gong" !

Epikt 02/03/2008 10:41

Depp est un bon acteur, Helena Bonham Carter aussi, mais pour chanter c'est pas la joie (et c'est aussi bien mis en scène qu'un film français rive-gauche).(pas compris l'histoire de Sauvé par le Gong :/)

Maniak 01/03/2008 23:15

pfff même pas de long article pour Peur du noir ou le sublime No country for old men...

sinon le moi de mars s'annonce bien cool aussi je trouve vu que ça démarre par un the mist prometteur

Epikt 02/03/2008 10:39

Au sujet de No Country for old Men, c'est délibéré, y a déjà suffisemment de monde qui en parle, j'ai pas que ça à faire. Peur(s) du noir, moué, je regrette un peu aussi.Quand au mois de Mars, y a au moins un inpispensable par semaine : Greenaway cette semaine, puis Anderson (Paul Thomas et Wes), De Palma, etc... plus surement des outsider rigolo (The Myst en effet a l'air chouette, et comme j'aime bien le roman j'irai voir ça).

AK 01/03/2008 19:28

et Rambo !? (tu le gardes pour la rétrospective nanar ?)
(et dans la série "film avec des jeunes filles charmantes", la ressortie de "l'esprit de la ruche" est glop)

Epikt 02/03/2008 10:35

Oh ! je note.(Rambo, oué, j'y pense)