[Glop Glop !] Su-Ki-Da, - Hiroshi Ishikawa

Publié le par Epikt

Le Glop ? ou pas Glop ? a déménagé !
Pensez à mettre à jour vos liens, favoris et flux RSS, et cliquez ici pour trouver (si tout se passe bien) ce que vous étiez venus chercher.

Commenter cet article

Abdelaziz 30/09/2008 23:54

Merci à vous pour cette extraordinaire analyse de Su-Ki-Da. Je dois vous avouer que je commence à peine à découvrir le cinéma japonais. Etant un passionné de cinéma et de Jazz, je tombe par hasard sur une vidéo dans Youtube : «Swing Girls First & Last Concert». L’excellente interprétation des standards de swing par ces filles me donne alors envie de voir le film «Swing Girls». La suite ? Et bien c’est la découverte de l’époustouflante Ueno Juri et sa filmographie (j’ai tout simplement adoré «Rainbow Song»), après ça c’est autour des films d’Ichihara Hayato : «All About Lily Chou Chou» et «Angel’s Egg». D’autres films vont aussi suivre : le superbe «Love Letter» réalisé par Shunji Iwai et maintenant «Su-Ki-Da».

Je me suis régalé avec ce film magnifique !! Rien à dire, là le réalisateur nous fait vivre un grand moment de grand cinéma. Pas d’effets spéciaux spectaculaires ni de décors somptueux, juste une belle histoire interprétée par de talentueux jeunes comédiens et réalisée avec beaucoup de finesse et de rigueur. Ce qui m’a vraiment touché c’est le fait de nous faire sentir l’hésitation et l’attente des personnages en utilisant le ciel et ces changements d’humeur et de couleurs ainsi que ce morceau de guitare inachevé. Heureusement, Yû ce rattrape dans la dernière scène du film (ou comme vous le dites la deuxième partie du film). Juste après l’éveille de Yosuke, elle nous étonne et nous prend par surprise en lui avouant ces sentiments. Ce film est, à mon humble avis, un pur chef d’œuvre !!

Si vous avez des recommandations concernant d’autres films japonais à ne pas rater, n’hésitez surtout pas à me les communiquer !!

Encore une fois merci et bonne continuation :-)

Epikt 01/10/2008 12:09


Merci beaucoup pour ce commentaire qui fait très plaisir !

Cet article a été écrit dans le cadre d'un cycle consacré au cinéma japonais : voici le billet qui récapitule toutes mes
contributions (en particulier une liste, pas forcément parfaite, de mes films japonais préférés), ainsi qu'une sélection
parmi les articles publiés par d'autres blogueurs.
Pour le reste, le cinéma japonais est bien vaste !
Cela dit, je ne peut que vous encourrager à continuer d'explorer la filmo de Shunji Iwai (tout est bon à partir de Undo). Ainsi que celles de Akihiko Shiota, Sono Sion, Takeshi Kitano,
Katsuhito Ishii, Sogo Ishii,... voir si vous aimez les choses plus extrêmes celles de Kei Fujiwara (mon idole ^^) ou encore
Shinya Tsukamoto. Et surement d'autres encore.
Un truc qui serait pas bête, c'est de s'inscrire au flux rss (ou à la newsletter) de ce blog, puisqu'il n'y a pas de raison que j'arrète de parler de cinéma japonais ! (je viens d'ailleurs de
recevoir des DVDs qui feront prochainenement l'objet de critiques)
Entre autres dans les Films de l'ailleurs et du Pas tout de Suite, on je parle régulièrement de cinéma nippon. Par exemple en
Avril, où je conseillais Welcome to the quiet Room et surtout Memories of Matsuko.

Mais ne surtout pas oublier une chose : il n'y a pas que le cinéma japonais dans la vie !!!

PS : si vous êtes sur Paris, en tant qu'amateur de jazz la projection lors d'une rétrospective au Jeu de Paume (place de la Concorde) du film AA de Shinji Aoyama pourait vous intéresser.
C'est un documentaire sur Aquirax Aida, un critique musical très influent sur la scène free jazz japonaise. Le film dure plus de 7 heures (!!!) et est programmé en trois parties : 10 (à 16h30), 11
(à 18h30) et 12 (à 16h30) décembre.


Skl8em 14/09/2008 00:06

Je vient de voir ce film- sur ta recommandation- ^^! ... Et j'ai beaucoup aimé! specialement la scene du "hentai yaro" est vraiment impressionante, j'aimerai vraiment beaucoup que tu ecrivea une analyse specifique de cette scène... Avoir .u ton analyse (et revu quelque scene) remet le film dans une perspecive interressante (meme si je prefere voire les films "cru" sans interpretation prealable. Und grand film, la tension qui s'accrue constament, meme si il y as des pics locaux, commme le baisé de Yu en première partie, font que le film est plus intense que "long". Meme si je doit l'avouer, le fait qu'aoi miyazaki joue fasse que je perde quelque une de mes coordonnées temporelles...

Epikt 14/09/2008 13:42


Voilà qui me fait vraiment plaisir, merci !
J'aime aussi beaucoup le "hentaï yaro", une scène très très belle. Je compte bien en reparler plus en profondeur un jour.
(et en effet la scène du baiser est elle aussi splendide, y a beaucoup de scènes splendides dans ce film)


Snoopy & the Peanuts Reeve 26/07/2008 14:32

Tu devrais passer tes pistes de lecture avec les films en fait (cela dit, sans partager ton enthousiasme, j'avais dit un peu mieux que "mwé pas mal" en ce qui me concerne).