Trois films d'Im Kwon-Taek

Publié le par Epikt

Le Glop ? ou pas Glop ? a déménagé !
Pensez à mettre à jour vos liens, favoris et flux RSS, et cliquez ici pour trouver (si tout se passe bien) ce que vous étiez venus chercher.

Commenter cet article

Carth 24/11/2008 22:30

Oui idem (cf Les Promesses de la Chair de Kim Ki-Young par exemple), mais ici, le film est pénible pour ce qu'il est...tout simplement.

Carth 21/11/2008 20:31

J'ai presque chialé en sortant de la projection de "La Chanteuse de Pansori" au MK2 Hautefeuille, séance du dimanche à 11h du mat (faut en faire des efforts quand on habite dans le 91! ^^). Ce film tue la gueule quoi. Son dernier est aussi très classique mais très beau et j'avoue avoir pris mon pieds lors de sa 3ème vision (oui, voir 3 fois un Im Kwon-Taek, il faut en avoir).

Pour La Fille du Feu, c'est l'effet inverse. Ce film est purement et simplement pénible du début à la fin (rah, ces fameux films coréens nont restaurés, bourrés d'émulsions, avec des couleurs toutes moisies et des sous-titres tremblottants mal écris...!)

Epikt 22/11/2008 10:25


Arf, si le film est bon je me fous un peu qu'il soit présenté dans une copie un peu dégueue. Mieux vaut ça que l'inverse.


Gilles 17/11/2008 01:46

De toute façon, plus de la moitié de la filmo de Im Kwon-Taek est à jeter. Si on enlève tous les films de propagande qu'il a fait sous la dictature, on a plus grand chose à se mettre sous la dent. Et pour le reste, il a un talent certain pour que les histoires les plus intéressantes qu'il racontent deviennent subitement chiantes quand elles passent à l'écran.