Quatre films de Hong Sang-Soo

Publié le par Epikt

Le Glop ? ou pas Glop ? a déménagé !
Pensez à mettre à jour vos liens, favoris et flux RSS, et cliquez ici pour trouver (si tout se passe bien) ce que vous étiez venus chercher.

Publié dans Ici et Maintenant

Commenter cet article

Oli 03/01/2009 05:08

dommage que tu n'accroches pas

HSS est l'un de mes réalisateurs contemporains préférés, quelques uns de ses films m'ont bouleversé. J'ai d'ailleurs eu la chance de le rencontrer et il était ravi que je lui pose des questions différentes de celles que lui posent généralement les journalistes "lambda"

Je n'ai hélas pas encore pu voir ses deux derniers films...

Pierre 20/11/2008 10:40

@el ryu: tu devrais aller voir du Im Kwon-Taek alors :P

C'est vrai que j'ai du mal à comprendre l'enthousiasme sans bornes de certains à l'égard d'Hong Sang-Soo. J'avais plutôt apprécié les deux premiers films que j'avais pu voir ("La Femme est l'avenir de l'homme" et "La vierge..."), mais à force de voir tout le temps la même chose (en moins bien pour ses autres films), je supporte de moins en moins. Il devrait changer totalement de genre pour essayer, tiens.

Mention tout de même à la scène finale de Turning Gate (chez la chaman) qui égaye un peu tardivement et ironiquement le morne tableau.

Gilles 20/11/2008 04:54

La vierge... est le HSS que je préfère. Cela dit, un truc qu'on m'a expliqué et que je n'ai pas calculé à la vision, c'est qu'apparemment, la première partie est l'histoire comme si tout venait d'une coïncidence, alors que la deuxième partie serait les mêmes actions mais complètement calculée.

Pour ce qui est de l'attitude nombriliste de HSS avec ses rôles où tout le monde est un auteur, il y a une explication simple : il ne parle tout le temsp que de lui, d'où un certain ennui, sa vie n'a pas l'air d'être palpitante. Ou alors comme tu dis, il est drogué et alors j'aimerais savoir quelle drogue il prend à par le soju.

el ryu 19/11/2008 20:42

bonjour madame,

C'est marrant je lis tes critiques depuis quelques temps

et j'ai même souvent regardé certains films suite à tes

conseils et je doit avouer que tu considères

systématiquement les films que j'adore comme des pures

merdes. Et je pense exactement la même chose par rapport

aux films que tu défends ici (comme par exemple celui de

ton papier peint) C'est drôle non ?. En fait tu

fonctionnes pour moi comme une boussole à l'envers !!!

Je crois que c'est juste pas le genre de cinoch qui te convient. (sinon j'ai adoré aussi linda, linda comme quoi peux y avoir des exceptions)