[Moué] Kamikaze girls - Tetsuya Nakashima

Publié le par Epikt


Le cinéma, c’est pas forcément les films intellos et exigeants comme pourtant je les aime. C’est parfois aussi laisser son cerveau au vestiaire et se laisser aller aux plaisirs ras les pâquerettes, bien régressistes comme il faut. Sans pour autant le faire devant une grosse bouse inepte bien entendu (pas question de s'y adonner devant X-men 3 par exemple), non non, divertissement simple ne signifie pas pour autant nullité.
Quoi qu’il en soit, pour notre petite séance relax, autant donner un peu dans l’exotisme (ce qui ne gâche rien) et se faire ce petit Kamikaze girls qui ne paye pas de mine mais est bien fun.

Kamikaze girls, en gros, c’est l’histoire de Momoko, jeune gothic lolita de province qui ne vit que pour le rococo, rêve de vivre en France au XVIIIe siècle, s’habille de frou-frou, de broderies et de robes à volants. Elle rencontre un jour Ichiko, jeune punkette en scooter customisée. Et les voilà qui deviennent plus ou moins copines, enfin... elles traînent ensemble.

Et derrière cette affiche ringarde et ce scénario des plus convenus se cache un film frais et gentiment délirant, du genre qui se mange sans faim pour peu qu’on ne soit pas allergique à l’humour sushi. Ca ressemble un peu à rien, les actrices prennent des attitudes outrées et s’exclament sans arrêt (c’est très « sugoï ! » comme film), y a des incrustations de séquences animées, etc... C’est très branchouille en fait. Je ne veux surtout pas paraître désagréable, mais Kamikaze girls, c’est un peu le Katsuhito Ishii (génial réalisateur de Party 7 et The taste of tea) du pauvre. Les mêmes techniques, les mêmes délires, les mêmes gimmicks, etc (la même actrice en plus), mais la classe en moins. Sans le génie, l’inventivité, la sensibilité et la maîtrise de Ishii, Kamikaze girls part dans tous les sens mais est bien bancal. Mais c’est ma foi drôle et assumé.
Et pis – argument de poids – y a Anna Tsuchiya dedans. Certes, elle doit être à peine moins mauvaise actrice qu’elle est mauvaise chanteuse, mais elle a une énergie du feu de Dieu et est très très mignonne, ce qui fait passer tous ses petits défauts (oui, je suis faible).

Alors en attendant que les distributeurs français se décident à sortir en salle le « vrai » cinéma japonais et arrêtent d’ignorer des réalisateurs essentiels comme Akihiko Shiota ou Shunji Iwai, n’ayons pas honte à nous abrutir devant ce Kamikaze girls bien crétin mais rafraîchissant.





*****************************

Titre : Kamikaze girls
Titre original : Shimotsuma monogatari
Réalisateur : Tetsuya Nakashima
Avec : Kyoko Fukada, Anna Tsuchiya,...
Pays : Japon
Année : 2004
Durée : 1h42
En salles actuellement (sorti le 14 juin 2006)
Disponible en DVD (sous-titré anglais) dans des éditions US, chinoises et coréennes
 

Publié dans Moué

Commenter cet article

Yue 28/02/2007 20:24

Coucou, Moi je suis une grande fan d'Anna donc si vous voulez des news, venez surmon blog!!! Oh, le nouveau film "Sakuran" a l'air superbe!!!

Catgeisha 21/06/2006 02:31

Oh !!
Oui, je vois un gros gros fan !!!Et généreux ! Merci !!! Domô arigatô ! ;-)Pour les infos et les adresses !!! sugoï ! ;-)Vivement la sortie !!!A très bientôt Epikt-san ! ;-)O-yasuminasai ! ;-)

Catgeisha 21/06/2006 01:18

(Re)Konban wa Epikt-san ! ;-)
héhé...
Vraiment très contente de partager ce gros gros coup de coeur ovniesque qu'est The Taste of tea avec toi !!!Il est sorti dans trop peu de salles...Tiens, tu connais la filmographie entière d'Ishii ??!
Yama yo yama yo !!!

Epikt 21/06/2006 01:59

La filmo complète, non, pas tout à fait. Disons que j'ai pas vu ses publicités ni ses court-métrages. Sinon je crois que j'ai tout vu ^^Tous ses longs métrages live en tout cas. C'est pas très dur, il n'y en a que trois, les deux premiers (SharkSkin Man & PeachHip Girl et Party 7) n'étant pas sortis en France (mais, chose malheureusement rare, les DVD japonais sont sous-titrés anglais).Son prochain film, Nice no mori ne devrait pas tarder et s'annonce, très, très, très très bien (tiens, cadeau, le site et deux trailers => (1) et (2)). Toujours avec l'excellent Asano Tadanobu.Sinon, il a aussi réalisé le premier épisode (environ 45 min) d'une série animée, Trava : fist planet, malheureusement directement arrétée dès ce premier épisode (qui pourtant déboite tout). Il a réalisé cette série avec un de ses collaborateurs réguliers, Koike Takeshi, surement un des meilleurs animateurs actuels, en tout cas le plus personnel et original (c'est lui qui a fait la séquence animée de The taste of tea, mais aussi le segment World record de Animatrix ou la séquence animée de Kill Bill vol1). Bref, je l'adore. Un des derniers trucs qu'ils ont fait, c'est Red line, je sais pas de quoi ça parle mais je suis déjà fan (cadeau encore, un screaner tout pourri mais enthousiasmant).Euh... voui, je suis hyper méga fan ^^

Dood 21/06/2006 01:00

j'hésitais a aller le voir mais finalement je crois que je vais y aller !! merci pour l'info ! ^____^

Catgeisha 21/06/2006 00:52

Ahhh!  Ishii, The taste of tea !!! Une vraie perle !
Quant à Kamikaze, très fan de nipponeries, j'hésitais à le voir, ne sachant s'il s'agissait d'un film pour prépubères, ou d'un délire tarantinesque sauce sushi...Critique très intéressante, donc !
Beau blog, belle prose, intéressante, et remarques très drôles sur le forum ! ;-)
Bref : Epikt ? Glop glop ! ;-)

Epikt 21/06/2006 01:04

Coucou Catgeisha !Mon com' le plus rapide du monde !Kamikaze girls, ni crétinerie prépubère, ni délire tarantinesque : certes, c'est un délire crétin, mais c'est fun. Si t'aimes le nippon, essaye toujours, ça sera pas le film du siècle mais bon, ça a l'avantage de pas se prendre le choux.Et d'ailleurs, chose qui m'a agréablement surpris, je l'avais vu il y a pas mal de temps en DVD, et quand j'y suis allé au cinéma il m'a semblé plus chouette que dans mon souvenir.PS : oui, Ishii est un génie et The taste of tea est de loin le meilleur film sorti en 2005(depuis, vu 3 fois au cinoche et deux fois en DVD ^^)(tout ce que j'ai pu voir de lui m'a laissé sur le cul d'ailleurs)